Accueil > Culture > Jimi Hendrix est mort voici un demi-siècle: mythes et légendes marocaines du village de Diabat, près d'Essaouira

Culture

Jimi Hendrix est mort voici un demi-siècle: mythes et légendes marocaines du village de Diabat, près d'Essaouira

Mythes et légendes marocaines du village de Diabat, près d'Essaouira:

Certains assurent l'avoir croisé, d'autres disent lui avoir parlé… Cinquante ans après la mort du guitariste légendaire Jimi Hendrix, le petit village de Diabat, battu par les vents de l'Atlantique dans le sud du Maroc, vibre à son souvenir.

"Je l'ai vu ici, il était jeune et portait sa guitare sur le dos", jure Mohammed Boualala, un sexagénaire qui a grandi à Diabat avant de s'engager dans l'armée.A l'été 1969, le musicien de génie fit un passage éclair à Essaouira, une cité fortifiée très touristique située à 5 km de là. De ce voyage, il ne reste pas d'image ni de bande son, mais d'innombrables mythes qui nourrissent la légende de l'enfant vaudou."Il a rendu visite à des amis qui séjournaient dans le village, c'est la dernière fois qu'on l'a vu. On dit qu'il est mort mais Dieu seul sait", soupire Mohamed Boulala, dans son traditionnel qamis marron.Son hameau aux maisons blanches est indissociable du musicien américain, disparu tragiquement à 27 ans à Londres après avoir ingurgité un cocktail de somnifères et de vin rouge.Avec son "café Jimi" et son auberge "Hendrix", Diabat a des airs de sanctuaire, mi-rock mi-flower power. A coups de tags et de portraits hauts en couleurs, on y célèbre le "passage historique" du "guitar hero" peu avant son passage à l'iconique festival de Woodstock, alors au sommet de sa gloire.

Source Lire la suite : le360.ma