Accueil > Monde > France : La loi sur la sécurité globale inquiète les médias

Monde

France : La loi sur la sécurité globale inquiète les médias

La loi sur la sécurité globale inquiète les médias:

Deux ans après le début de la crise des gilets jaunes, la proposition de loi sur la « sécurité globale » est largement dénoncée en France. Visant à interdire la diffusion de vidéos ou photos de policiers dans l’exercice de leur fonction, cette proposition, jugée comme liberticide et portant atteinte aux droits fondamentaux divise la classe politique et indigne les citoyens, notamment les journalistes. Selon la presse française, la tournure des débats aurait même poussé le président de la République ainsi que son Premier ministre, à quitter le navire, laissant Gérald Darmanin seul face à ce dossier.

Cette proposition de loi est censée « prohiber l’usage malveillant de l’image des policiers nationaux et militaires de la gendarmerie en intervention (article 24) ». La loi prévoit notamment une sanction d’un an de prison et de 45.000 euros d’amende, en cas de diffusion de « l’image du visage ou tout autre élément d’identification » d’un policier ou d’un gendarme en intervention, lorsque celle-ci a pour but de porter « atteinte à son intégrité physique ou psychique ». Pour beaucoup de Français qui n’avaient pas hésité à dénoncer l’état d’urgence ainsi que les mesures prises en son cadre, notamment l’application de tracking pour les cas Covid, il s’agit là d’un coup de massue.

Source Lire la suite : maroc-diplomatique.net