Accueil > Monde > Soutien de la France aux terroristes ? un ex-ambassadeur répond au Mali

Monde

Soutien de la France aux terroristes ? un ex-ambassadeur répond au Mali

Le Premier ministre malien, Choguel Kokalla Maïga, lors d’une interview le 8 octobre avec l’agence de presse russe RIA Novosti, avait accusé la France, qui intervient militairement depuis 2013 au Mali contre le terrorisme, de former des terroristes dans la région de Kidal et d’y maintenir une enclave. « Arrivée à Kidal, la France a interdit à l’armée malienne d’[y] entrer. Elle a créé une enclave » afin de « former une autre organisation » terroriste. Il s’agit d’accusations graves à un moment où la tension était déjà montée entre Paris et Bamako.

Sur les antennes de RFI en 2019, l’ancien ambassadeur de France à Bamako, Nicolas Normand avait essayé d’expliquer ce qui s’était passé dans cette région du nord du Mali. « Sur le principe, l’opération Serval de janvier 2013 était une excellente opération. C’est-à-dire qu’il fallait empêcher les différents groupes djihadistes réunis de déferler vers le sud et éventuellement vers Bamako. Le problème, c’est que la France a cru ensuite distinguer des bons et des mauvais groupes armés […], » avait déclaré le diplomate.

Source Lire la suite : lanouvelletribune.info