Accueil > Politique > Un avocat français fustige la décision algérienne concernant les camps de Tindouf

Politique

Un avocat français fustige la décision algérienne concernant les camps de Tindouf

La décision de l’Algérie de déléguer la gestion des camps de Tindouf au polisario, milice paramilitaire mafieuse et criminelle, est une violation du droit international, a affirmé Me Hubert Seillan, avocat à la Cour d’Appel de Paris.

La localisation géographique des camps sur le territoire algérien, couplée avec sa gestion, de fait, par le polisario, est “illégale au regard du droit international”, a souligné Me Seillan dans une interview à l’émission “le débat du Sahara” du portail électronique “sahara-question”.

Source Lire la suite : lesiteinfo.com/