Accueil > Vidéos > Vidéo.Dans la peau des travailleuses domestiques étrangères au Maroc

Vidéos

Vidéo.Dans la peau des travailleuses domestiques étrangères au Maroc

Dans la peau des travailleuses domestiques étrangères au Maroc :

Des milliers de travailleuses domestiques étrangères souffrent dans l'ombre au Maroc. Philippines ou subsahariennes, elles travaillent comme femmes de ménage ou nounous pour des familles aisées, et certaines en voient de toutes les couleurs.

Ces femmes de l’ombre, souvent venues des Philippines, du Sénégal ou de la Côte d’Ivoire, ont choisi ce métier par nécessité. Succombant à de fausses promesses, formulées par des agences intermédiaires non agréées, les travailleuses s’attendent à une vie plus stable et plus paisible au Maroc.Utilisées par les agences informelles, et, bien des fois, exploitées par les familles d’accueil, ces femmes, une fois arrivées au Maroc, voient leur passeport confisqué, pour être à la merci de certaines familles. "Ces agences informelles font de la traite humaine, voilà tout! Ils promettent à ces femmes un salaire égal ou supérieur à 400 euros (4000 DH), et une fois arrivées au Maroc, rien n’y est! Elles travaillent sans répit, sans congé et parfois sans salaires, ou avec la moitié du salaire versé à l’agence intermédiaire", explique Ali Lotfi, secrétaire général de l’ODT (Organisation démocratique du travail).

Source Lire la suite : le360.ma