Tunisie : Saïed décrète un référendum constitutionnel, l’opposition se rebiffe

Tunisie : Saïed décrète un référendum constitutionnel, l’opposition se rebiffe

Le président tunisien Kaïs Saïed a publié mercredi un décret pour un référendum sur une nouvelle Constitution le 25 juillet, ignorant les appels de l'opposition à revenir sur cette décision controversée.

Kaïs Saïed a nommé la semaine dernière le professeur de droit Sadock Belaïd à la tête d'un comité consultatif afin de rédiger une nouvelle Constitution pour une "nouvelle république", excluant les partis politiques de la restructuration du système politique.

Les principaux partis politiques tunisiens ont annoncé qu'ils boycotteraient cette restructuration unilatérale du système politique.

La seule question qui sera posée lors du référendum sera : "Etes-vous d'accord avec la nouvelle Constitution ?", indique le journal officiel.

Le vote débutera à 06H00, heure locale, et se terminera à 22h00 le 25 juillet, est-il ajouté.

Saied a nommé la semaine dernière le professeur de droit Sadiq Belaid à la tête d'un comité consultatif, composé de doyens de droit et de sciences politiques, pour rédiger une nouvelle constitution pour une "nouvelle république" et exclure les partis politiques de la restructuration du système politique.

cndp

Accréditation N° : D-NL-189/2020

Dossier presse : 2022/02

Copyright ©Linformation.ma | Tous Droits Résérvés
Développé par WibDay