La CEDEAO donne au Mali jusqu'à janvier pour libérer 46 soldats ivoiriens

La CEDEAO donne au Mali jusqu'à janvier pour libérer 46 soldats ivoiriens

Les dirigeants des Etats d’Afrique de l’Ouest ont exigé dimanche à Abuja que les autorités maliennes libèrent avant janvier 46 soldats ivoiriens prisonniers depuis juillet, sous peine de sanctions, ont indiqué des responsables ouest-africains.

Les chefs des Etats membres de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ou leurs représentants se sont réunis en sommet avec à l’agenda le sort de ces soldats, source d’une grave crise entre le Mali et la Côte d’Ivoire, deux pays membres, mais aussi les suites des coups d’Etat qui ont agité la région depuis deux ans au Mali, en Guinée et au Burkina Faso.

« Nous demandons aux autorités maliennes au plus tard au 1er janvier 2023 la libération des soldats ivoiriens », a dit à la presse Omar Touray, président de la Commission de la (CEDEAO).

cndp

Accréditation N° : D-NL-189/2020

Dossier presse : 2022/02

Copyright ©Linformation.ma | Tous Droits Résérvés
Développé par WibDay