Abdelilah Benkirane : “ Si j’étais Chef du gouvernement, je ne céderais le moindre riyal aux fonctionnaires”

Abdelilah Benkirane : “ Si j’étais Chef du gouvernement, je ne céderais le moindre riyal aux fonctionnaires”

L’ex Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a ouvertement critiqué l’Exécutif pour avoir accordé la valorisation salariale accordée aux fonctionnaires. Le SG du PJD ne semble pas satisfait de l’accord signé avec les syndicats. Détails.

L’ex Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, continue de commenter l’actualité politique en tant que chef d’un parti de l’opposition. Depuis sa réélection à la tête du PJD, qui a subi une débâcle aux élections législatives, le Secrétaire général multiplie les sorties médiatiques en saisissant l'occasion parfois pour critiquer sévèrement l’actuel Exécutif. Cette fois-ci, le prédécesseur de Saad Dine El Othmani semble insatisfait de la valorisation des salaires des fonctionnaires prévue par l’accord signé avec les Syndicats. Lors d’un meeting organisé le 8 mai, à Tafilalt, Benkirane a vivement critiqué le choix du Chef du gouvernement Aziz Akhannouch d’accorder une hausse de salaire aux fonctionnaires.

“Si j’étais encore à la tête du gouvernement, je ne céderais le moindre centime aux fonctionnaires dans les conditions actuelles que traverse notre pays” a-t-il lâché, ajoutant en s’adressant à ses partisans :“ je sais qu’il y a parmi vous plusieurs personnes dans la fonction publique, et que vous souhaitez l’augmentation des salaires, mais je ne l’aurais pas fait”.

En effet, à entendre ses propos, on comprend que l’Ex Chef du gouvernement s’attache à l’orthodoxie budgétaire, puisqu’il estime que la conjoncture actuelle ne permet pas, selon lui, la hausse des salaires.

cndp

Accréditation N° : D-NL-189/2020

Dossier presse : 2022/02

Copyright ©Linformation.ma | Tous Droits Résérvés
Développé par WibDay